Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

J’aimerais savoir si quelques fois tu as l’impression de ne pas avancer, mais plutôt de tourner en rond ou encore de faire du « sur place » comme on dit.  

Y a-t-il des moments où tu ne sais pas comment faire pour prioriser ce qui est important pour toi ? Pour améliorer ton état intérieur? 

Si c’est ce que tu vis, dis-toi que « tout part de soi ! »  

En effet, quel que soit le projet dans lequel tu souhaites te lancer, dis-toi qu’il y a temps et énergie à y mettre pour que ce soit un succès. C’est également important de tenir compte de ta condition générale, car il se pourrait que tes projets affectent ton niveau d’énergie, ta santé, ta vie personnelle, etc.  

Il est donc essentiel de revenir à la base pour trouver le parfait équilibre, ton parfait équilibre.  

 

Tout part de soi, c’est comme ajuster ta fréquence radio 

Quand tu ouvres la radio, tu cherches à trouver la bonne fréquence pour ne pas que les ondes soient brouillées, pour écouter la musique que tu aimes, pour entendre les entrevues qui te stimulent.  

C’est la même chose face à ton état intérieur.  Par exemple, quand tu es de bonne humeur, les gens autour de toi le ressentent. Par contre, quand tu es de mauvaise humeur, ils le ressentent aussi. Tout comme avec le mode ratio, il y a l’émetteur et le récepteur.  

Chez toi, ça peut aussi correspondre à tes 5 sens : la vue, l’ouïe, le goût, l’odorat ou le toucher.  En plus de tes sens, ce que tu vis et ressens se transmet et se perçoit dans le monde invisible des pensées 

Tout comme la radio, tu émets de l’énergie sur une fréquence. Plus l’énergie est haute et intense, plus la fréquence est longue ce qui permet de rejoindre un plus grand nombre de personnes.  

Quand je parle d’énergie et de fréquence, je fais référence à ton pouvoir de l’intention et ton pouvoir de manifestation.  Ceci fait appel à la conviction et confiance que tu portes envers ton projet, tes désirs et ambitions. 

En effet, plus tu es convaincue d’atteindre ce que tu désires, plus tu le vis dans chacune des fibres de ton corps, plus tu ressens avec force la fierté, le sentiment d’accomplissement, la gratitude et la reconnaissance, plus tu vas aller loin.  

Pour imager le tout, simplement penser aux ondulations provoquées par le lancer d’une roche dans l’eau. À l’endroit même où la roche tombe, les ondulations sont grandes et plus elles s’éloignent du point d’impact, plus elles se font petites. 

 

L’importance d’avoir de la clarté sur soi  

Toutes les émotions que tu vis et qui ne sont pas exprimées se logent dans ton corps.  Elles se manifestent un jour ou l’autre de différentes façons. Quand nous tentons de camoufler, de refouler ou encore de taire notre émotion, souvent c’est notre non-verbal qui l’exprime.   

Nous vivons les manifestations physiques dans notre corps, on y ressent l’énergie rattachée à l’émotion vécue. Ce n’est pas uniquement par le visage qu’on la voit. Elle sera perçue à travers notre attitude, notre humeur.  C’est ce que j’appelle avoir une influence inconsciente.  

Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, on peut même ressentir l’énergie d’un auteur à travers l’écriture de sa publication et même à travers ses photos. C’est impressionnant, n’est-ce pas!   

D‘où l’importance d’être clair face à ce que se passe en soi.  

 

Tout part de soi, c’est aussi le pouvoir de l’intention 

Avec le pouvoir de l’intention, tu n’attires pas uniquement ce que tu veux, tu attires aussi ce que tu penses.  

Ce qui est surprenant avec ce pouvoir est qu’il fonctionne autant avec les pensées négatives qu’avec les pensées positives.  Tu comprendras donc toute l’importance de porter attention aux mots qu’on utilise ainsi qu’à travailler à développer notre pensée positive pour que celle-ci soit forte et nous serve. 

As-tu déjà remarqué que plus tu que tu es gaffeuse, plus tu l’es.  Alors si tu veux que les choses changent, prends le temps de t’observer et d’entendre ton discours.  Je t’invite à changer les mots à connotation négative par autre chose qui te fait du bien.  

Aussi, je te conseille fortement d’éviter d’utiliser le mot « essayer » quand tu veux faire quelque chose.  Le cerveau ne le comprend pas, il ne sait pas quoi faire et quand il ne sait pas, il ne fait rien.   Je te propose ce petit exercice : dépose ton stylo sur le bureau et dis-toi, je vais essayer de prendre mon stylo. Est-ce qu’il atterrira comme par magie dans tes mains sans que tu ne fasses un geste?  Et bien, non!  Il sera toujours bien déposé sur le bureau.   Tu dois donner une consigne claire, prend le crayon ou laisse-le à sa place.

  

La prise de conscience est indispensable 

Même si tu as toute la volonté du monde de vivre plus de satisfactions dans ta vie et que tu ne sais pas ce qui te rend inconfortable, il te sera très difficile de changer.   

Même chose si ton désir est d’être proche de certaines personnes, il se peut qu’il y ait une distance entre vous.  Si vous ne prenez pas conscience de ce que vous vivez réciproquement, vous ne pourrez rien transformer pour que la relations soit satisfaisante.   

La prise de conscience permettra de voir si vos énergies, vos fréquences sont compatibles ou non. Il se peut que tu émettes à la bonne fréquence, mais que la personne ne soit pas réceptrice.  Être conscient de ce fait permet de l’accepter et de passe à autre chose plus rapidement.  Soit, tu continues ton chemin, soit tu vois avec l’autre comment vous pouvez vous ajuster.  

Quand je suis envieuse ou être jalouse de quelqu’un, je ne suis pas dans le « tout part de soi ! »  Au contraire, je suis à laisser mon pouvoir dans les mains de l’autre.   

Il est important de se regarder dans la glace, de revenir vers soi pour repartir sur de bonnes bases. C’est difficile quelques fois, j’en conviens.  Demeurons humble et demandons-nous si le problème vient réellement de soi.   

Si la réponse est oui, la suite nous appartient.  Chercher ce qui part de soi.  Identifier ce que l’on vit. Déterminer nos besoins.  Choisir la plus petite action à mettre en place pour obtenir plus de satisfaction et mieux avancer. 

Aussi, évitons d’alimenter le passé pour ne pas se perdre dans la comparaison, la dévalorisation, l’infériorisation, etc.   

 

« Qui veut, peut ! » 

Souviens-toi qu’aujourd’hui, tu es la meilleure version de toi-même, tu es parfaite dans le moment présent.  

Accueille-toi ainsi.  

Voici quelques actions que tu peux mettre en place pour appliquer le concept tout part de soi :   

  • Être dans la gratitude : cela ne consiste pas uniquement à dire merci, mais à remplir ton cœur de joie. Cela mène à l’amour ; 
  • Ajouter du ressenti à la gratitude pour grimper au sommet du bonheur, du bien-être ; 
  • Écrire tes gratitudes à la main en disant mentalement ce que tu écris avec intention à chacun de tes mots ; 
  • Débute ta journée avec quelque chose qui te met dans la joie pendant 20 minutes, car la joie est la pure expression de l’âme.  

Si tu ne fais pas déjà 20 minutes dans la joie en débutant ta journée, commence par 2 ou 3 minutes et ajoute des minutes progressivement pour que cela devienne une habitude pour toi ; 

  • Dans la dernière heure de ta journée, remercie tous les succès, les échecs et les synchronicités par écrit. De cette façon, tu donnes une direction à ton cerveau et il devient ton complice pendant la nuit.  

C’est ton état d’esprit de ton lever et de ton coucher qui donnera un sens à tes journées.  

Bon retour à soi.  

Articles similaires

Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

Deuils et moment présent

Sais-tu qu’une de tes ressources importantes en lien avec le deuil, est de te servir du moment

Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

Passion pour le voyage

Dis, comment fais-tu pour être focus au quotidien ?

Être focus, c’est d’abord avoir des

Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

Équilibre de vie

Est-ce qu’il t’arrive, sans t’en rendre compte, de te retrouver en situation de déséquilibre dans

Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

Mère et Citoyenne

  Réalises-tu que notre rôle de citoyen ne se limite pas uniquement au droit de vote.   En