Deuil et Rituels

Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

Vis-tu actuellement dans le deuil ? J’ai le goût de te partager qu’il y a des rituels à faire pour t’aider à surpasser cette étape de souffrance.  

Force est de constater que le deuil crée des impacts dans notre vie. Cependant, si tu sais travailler un deuil, tu peux trouver de la passion dans cette épreuve. Pour cela, ose mettre les mots dans tes maux. 

Pour commencer, le deuil ne concerne pas uniquement le décès d’un être cher. On peut aussi parler du deuil d’un travail, deuil de ne pas avoir des parents parfaits, deuil de ne pas être l’ami(e) parfait(e), etc.   

Le deuil est généralement associé au vide et à la tristesse. Toutefois, il peut aussi rapprocher les gens. Tu peux trouver de l’amour, de la beauté dans le deuil lorsque celui-ci est bien vécu. Le deuil, ce n’est pas juste de la tristesse. Il peut aussi être associé à de l’amour, à de la compassion. Le deuil, il va être associé à ce que tu lui donnes comme place dans ton cœur.  

En effet, en ajoutant la dimension “rituel”, tu pourras ressentir combien il t’apporte quelque chose de précieux.  C’est pourquoi il est important de passer par un rituel comme par exemple exposer le corps du défunt en salon funéraire pendant quelques jours. Cela permet à la famille et aux amis de se réunir pour rendre hommage à la personne décédée, pour se souvenir des moments passés avec elle, etc.  

De nos jours, on vit dans une ère de rapidité et d’évitement. Malheureusement, un rituel funéraire et un deuil ne sont pas une vidéo Tik Tok. Cela ne dure pas 30 secondes. Ce sont des choses qui prennent du temps. On vit actuellement dans une ère où on évite la souffrance. Pourtant, dans le processus de deuil, on te demande de faire face à la souffrance. On ne peut pas faire l’économie de souffrir. C’est une étape de la vie où il y a des moments de grandes pleurs et puis il y a des moments qui déclenchent la souffrance. Il y a aussi des moments où les gens attrapent le fou-rire. Avoir le temps de passer tous ces moments, ça permet d’avoir accès à toute la gamme des émotions, aux souvenirs, avoir de la complicité avec certaines personnes, avoir le temps.  

Aujourd’hui, les gens, ce qu’ils veulent, c’est du rapide ; deux heures d’exposition de l’urne avec une cérémonie après. Des fois, il n’y a même pas de cérémonie. C’est comme si tout devait se faire de manière rapide.  

 

Ton corps c’est ton véhicule, tes émotions sont ton carburant 

Si tu veux prendre ton auto pour aller quelque part, mais que tu ne mets pas de carburant, tu ne vas jamais arriver à destination. C’est la même chose avec le deuil. Ose faire face à ce que tu portes en toute humilité. Parle de tes émotions pour alléger ta peine. Par exemple, pleurer, ça fait un bien fou. Les larmes sont comme un bouchon. Lorsqu’elles sont évacuées, ça libère la charge de souffrance et de peine. Cela donne alors accès à d’autres émotions plus positives : joie, soulagement, etc. Cela donne aussi accès à la réalité.  

 

Rester emprisonné dans l’idéalisation et la dramatisation, ça fait autant souffrir 

L’idéalisation consiste à mettre le défunt sur un pied d’estale en disant qu’il était parfait, qu’il comblait tous tes besoins. Non, dans la réalité, personne n’est parfaite, personne ne peut combler tous les besoins d’autrui. 

 

Trouve-toi une place pour te déposer 

Il est aussi important de te trouver une place où tu pourras te déposer, où tu pourras déposer tes peines, ton chagrin, ta souffrance. C’est pourquoi il est également recommandé d’en parler avec tes proches. Choisis des personnes qui sauront t’écouter.  Ose demander de l’aide. Le deuil est tout un processus. Il demande du soin, de la douceur, de la bienveillance, de l’accueil, de la sensibilité, de la compréhension, etc. Le rituel fait partie des principaux outils qui aident à apporter l’apaisement suite à un deuil.  

 

C’est quoi un rituel de deuil ? 

Un rituel c’est une sorte de geste symbolique signifiant que le corps répond à un besoin dans un contexte approprié ; bon temps, bon espace, présence, etc. Il est par exemple possible de prendre la photo du défunt, d’allumer une bougie dans l’intention de l’honorer, de prendre le temps d’exprimer quelque chose, de se rappeler d’un bon souvenir, etc. 

Allumer une bougie symbolise la présence, la chaleur de la personne disparue. Il est aussi possible de mettre des parfums associés au défunt pour se rappeler de sa senteur. Prendre le temps d’écrire un mot, de préparer les plats préférés, etc. Ecrire une lettre à la personne est aussi très thérapeutique. Prendre un objet qui peut rappeler de beaux souvenirs passés avec la personne décédée. 

Faire un deuil, peut également être associé à l’enterrement de ces mêmes types d’objet pour transformer quelque chose qui n’a pas été satisfaisant avec la relation. Cela permet de faire apparaître un sourire, de se libérer. 

 

Pourquoi s’intérioriser aide dans le processus du deuil ? 

S’intérioriser c’est prendre le temps de regarder où on en est, ce qu’on ressent dans le moment présent lorsqu’on pense à la personne décédée. 

Un geste symbolique, comme son nom l’indique, symbolise quelque chose qu’on vit à l’intérieur. Ça peut apaiser. C’est différent pour chaque personne et chaque deuil se vit de manière différente. 

Donner de l’importance à ce qu’on vit, à la relation qu’on a eu avec le défunt, car il est important de préciser que le deuil est une blessure relationnelle.  

S’assurer d’avoir la foi qu’il peut y avoir de la transformation qui va nourrir profondément l’âme, le cœur et l’être humain est aussi indispensable. Le deuil c’est loin d’être juste de la souffrance. Oui, tu vas passer par des moments de souffrance, mais il n’y a pas que ça.  

Le rituel a le pouvoir de transformer rapidement quelque chose de négatif en quelque chose de positif. Cela n’a rien à avoir avec de la magie. Quand le geste est adéquat et que tous les éléments sont à disposition, cela va permettre à transformer quelque chose à l’intérieur. Le rituel est considéré comme un raccourci à certains égards dans le processus de deuil.  

 

Le processus du deuil aide à faire du sens 

Ce processus vient aussi nourrir les besoins spirituels de l’être humain comme faire du sens, se sentir comme faisant partie du monde.  

Si quelqu’un qu’on aime décède ou nous quitte, on passe souvent par une perte de sens. La vie n’a plus de sens. C’est un moment de verticalité. Cela conduit au désespoir, à la noirceur, etc. Le processus du deuil aide à récupérer du sens. Un être humain qui fait du sens est capable de tout, des plus belles choses.  

 

Vulgariser le deuil 

Cela aide à le surpasser. Ainsi, il est recommandé d’arrêter de traiter le deuil comme étant un sujet tabou. A la place, tu es invité à honorer la vie à travers la mort et honorer la mort à travers la vie. Depuis le début, on sait que l’une ne va pas sans l’autre.

Articles similaires

Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

Focus

Dis, comment fais-tu pour être focus au quotidien ?

Être focus, c’est d’abord avoir des

Claudine Blier Coach | Thérapeute | Formatrice Conférencière | Auteure

Amour de soi

AMOUR DE SOI Où en es-tu maintenant avec l’amour de soi ? Sais-tu que plus

Joie de vivre

Sais-tu que la joie de vivre est un état d’esprit important pour amener des changements,