Avec le retour du beau temps, éprouves-tu le désir de te mettre en mouvement ? 

Es-tu d’accord avec le proverbe qui dit “Le Voyage forme la jeunesse ?”  Pour plusieurs, ce sont de magnifiques expériences qui laissent des empreintes dans ta vie.  

Pour de nombreuses personnes, le voyage est une vraie passion. Découvrons ensemble pourquoi ! 

Voyager, c’est partir à la rencontre de l’autre 

Voyager, c’est avoir de l’ouverture au monde.  C’est aller à la rencontre de d’autres cultures, de d’autres façons de faire.  C’est aussi ouvrir sur la différence.  Aller à la rencontrer de nouvelles personnes qui avancent à une vitesse différente de la nôtre. On se retrouve dans une autre région du monde où tout est différent de chez soi.  

Impacts d’un voyage de longue durée 

Je suis épatée de voir qu’aujourd’hui la formule du voyage a beaucoup changé et évolué.  Il n’est pas rare des voyageurs partir sur de longues périodes, 6 mois, 9 mois, 1 an et même plus. En plus, avec cette ère numérique, plusieurs travailleront à distance tout en profitant de ce que leur voyage a à leur offrir.  

Quand je m’arrête au choc du retour à la masion, je vois nettement duex grandes différences entre les personnes qui continuent une certaine routine de travail tout en étant à l’autre bout du monde et ceux qui arrêtent complètement de travailler et s’investissent totalement dans leur périple.  À mon avis, les premiers seront possiblement moins affectés par le choc de retour au pays ayant maintenu le réflexe de travailler.  Par contre, pour ceux qui vont complètement arrêter de travailler durant leur voyage de 6 mois et plus, le choc du retour sera plus déstabilisant. 

En effet, partir pour une longue durée, genre 6 mois, peut faire sentir un choc, un débalancement au retour. De façon générale, le départ est bien préparé, bien documenté.  Il y a eu de la lecture de livres, de la consultation de site internet, des visionnements de documentaires, des rencontres et discussions avec des spécialistes ou des agences de voyage, etc.  

Dans la situation inverse, c’est plutôt rare que le retour soit autant travaillé. C’est principale la raison qui fait qu’au retour de 6 mois, 1 an ou même plus, le choc nous frappe de plein fouet.  Il y a un moment de désorganisation et d’organisation.  Les deux dansent une nouvelle danse jusqu’au retour de nos repères.  Plusieurs vivront ce passage comme un deuil; celui de se remettre dans la vie de tous les jours. 

Voyager, c’est apprendre 

Le voyage, c’est une expérience beaucoup plus grande que l’on puisse l’imaginer au départ.  Simplement penser à tous les préparatifs avant, le voyage en lui-même et tout ce qu’il implique, sans oublier après le séjour.  Il y a un avant, un pendant et un après.  Dans chacune de ces étapes, nous voyageons. Ensuite, les souvenirs demeurent et nous accompagnent pour la vie.  

Tu prends conscience de beaucoup de choses. Exemple, le niveau de vie en Asie du sud-est et en Afrique n’est pas le même que chez nous. Là-bas, ils se contentent de choses plus simples que nous, qui vivons dans une société de consommation.  

Avec les voyages, il est plus facile de déterminer ce qui compte réellement pour soi, d’identifier nos valeurs. Plusieurs constatent que ce qui les dérangeait chez eux n’est rien par rapport à ce qu’ils vivent en voyage, il y a de l’ouverture à voir ce qui de fait ailleurs. 

Le voyage permet de sortir du jugement et de briser les chaînes de comparaison.  De se dire que dans certains pays, c’est comme ça qu’ils fonctionnent même si ça nous confronte dans nos habitudes ou nos valeurs et que sur le moment on pourrait avoir le cœur lourd. Tout ceci est variable en fonction des pays visités, il y a des endroits où nous seront bousculés et d’autres moins. 

Les voyages forment la connaissance de soi 

  • En effet, le voyage t’aide à transformer le regard que tu portes habituellement sur tes habitudes, sur la façon dont tu évolues dans ton environnement ; 
  • Il t’aide aussi à développer de l’ouverture face à une nouvelle communauté, à l’histoire de ces pays, à leur façon de faire et de vivre ; 
  • Il t’aide à comprendre la réalité de l’endroit visité même si ton objectif de voyage est pour le plaisir. 

Voyager peut changer ta vie de façon drastique 

Combien de fois, j’entends des voyageurs revenir et dire qu’ils ont complètement déconnectés, ça se voit même dans leurs grands yeux tout étoilés.  Voyager permet de déconnecter de la routine métro-boulot-dodo.  Pour plusieurs, il y a des changements au retour qui conduisent à plus de simplicité.  

Le voyage permet de faire une pause, de faire le vide pour mieux le remplir.  De reconnecter à la vie, à la terre, aux animaux, bref à la nature. C’est une occasion pour ralentir, de s’arrêter pour apprécier le beau, le bon, la différence dans ce qui est vécu autant dans les rencontres que dans les découvertes des lieux, des us et coutumes. 

Ce qui est nourrissant dans les voyages c’est cette ouverture à la vie sous un angle nouveau. C’est la curiosité qui grandit en soi comme la curiosité d’un enfant qui veut se remplir grands les yeux.  Ça va bien au-delà des objectifs liés au travail et des objectifs de départ.  Souvent la récolte d’un voyage est tellement plus grande que ce qui avait été imaginé au départ.  Les choses toutes simples apportent beaucoup de valeurs qui peuvent à leur tour nourrir notre quotidien. 

Le voyage ramène au cœur de soi 

Il nous ramène à nous choisir. Lorsqu’on sort de notre routine, on se permet de s’offrir du bien. C’est comme si nous échangions nos lunettes pour voir la vie avec un autre filtre.  Le voyage vient alimenter notre “créativité”, vers l’essentiel pour soi.  

Le voyage est un investissement 

Certes que voyager coûte cher, mais ce n’est pas une perte d’argent ni de temps. C’est un investissement et non une dépense. C’est un investissement pour soi, pour notre couple, notre famille et pour notre futur.  C’est un bel héritage à laisser aux enfants, car il leur laisse des empreintes au cœur.  

Te souviens-tu comment tu as appris à manger ou à marcher ? Non, mais tu sais quand même le faire. Le voyage est comme ça. Impliquer les enfants au voyage aide à leur développement, à s’ouvrir sur la différence ou à sortir des sentiers battus. Les voyages forment les personnes qu’ils sont aujourd’hui et celles qu’ils seront demain. Chaque voyage possède sa part d’héritage. 

Quelques conseils pour voyager avec ce qui se passe actuellement 

Il est d’abord indispensable de déterminer le type de voyage à faire. Il existe différentes formules disponibles :  

  • Tout inclus : où tout est préparé à l’avance et inclus dans le forfait à payer ; 
  • Road trip : pour ceux et celles qui sont plus aventuriers et qui aiment découvrir au jour le jour ce qu’il y a à faire et à découvrir ; 
  • A la carte : tu choisis ce que tu veux pour ton séjour. 

Comme la pandémie du Covid-19 et la guerre actuelle ont modifié notre façon de faire, il est fortement recommandé de suivre les actualités, d’être à jour, car les mesures relatives à ces évènements changent constamment. 

Alors à tous, je souhaite un excellent voyage. 

Si aucun voyage n’est en vue pour le moment, ressort tes albums photos, tes souvenirs, tes guides voyage.  Laisse-toi revivre ce voyage et identifie ton principal héritage.   

 

Chaleureusement 

Claudine