Sais-tu que la joie de vivre est un état d’esprit important pour amener des changements, notamment des améliorations dans notre vie ? 

La joie de vivre peut se traduire par le fait d’aimer : 

  • s’amuser ;
  • être bien entourée ;
  • faire des blagues ;  
  • faire rire ;
  • manger ;
  • regarder et apprécier la nature ;
  • peindre ;
  • prendre un bon bain ;
  • danser, etc. Bref, tout ce qui peut ramener dans le moment présent. 

Parfois, la joie de vivre peut disparaître un moment lorsqu’on est face à des difficultés dans la vie :  

  • rejet de l’entourage : cela joue sur l’estime de soi ;
  • relations toxiques ;
  • intimidation ;
  • humiliation, etc. 

Tout ceci fait ombrage sur notre façon de nous développer, de croire en nous et de prendre notre place. Cela peut causer de l’anxiété ou même être un signe précurseur à une déprime. Tous les discours dévalorisants deviennent lourds à la longue. On se demande ce qu’on fait et ce qu’on est exactement sur cette terre. Cependant, au lieu de sombrer encore plus, il est important de sourire, de garder la joie de vivre, de ne jamais abandonner, car on a trop de choses à accomplir dans la vie.  

Même si tu n’as pas le goût de sourire, souris quand même, car le sourire a un pouvoir de changer, d’améliorer les choses. Cela t’aide à choisir où mettre le focus. En effet, accueillir ce que tu vis est souvent un tremplin vers ce qui est important pour toi.  

Quand tu es capable de faire taire les messages négatifs qui viennent bousiller ta valeur, tu es capable de te ramener dans la joie de vivre. 

Souviens-toi que tout ce que tu dis après « je suis », ton cerveau, le prend pour pure vérité. Il va faire arriver les événements pour donner raison à ce je suis niaiseuse par exemple. Sachant ce détail important, je t’invite à t’arrêter à ce que tu dis.  Quand tu entends des mots négatifs à ton égard, efface-les, remplace-les par des mots qui font du bien et qui te mettent en valeur. 

Autre source importante du positif est le geste du sourire.  Le sourire fait bouger des muscles de ton visage et ces derniers envoient des hormones spécifiques au cerveau, les hormones du bonheur.  Ici, tu n’as pas besoin d’y croire ou non, c’est naturel et démontré par plusieurs recherches.  Mettre un sourire même quand ça ne va pas et tu en ressortiras gagnante. Souris toujours et sois reconnaissante.  

En plus d’être un bon exercice pour le visage, sourire amène aussi une brillance dans le regard et un visage plus radieux. 

Comment développer la joie de vivre ? 

Il est recommandé de prendre les commentaires négatifs sur soi et les transformer en force. 

Sortir de la comparaison est aussi une clé essentielle au développement de la joie de vivre.  Quand tu commences à te comparer, reviens dans ton pouvoir et vois combien tu es différente et unique. 

Quand tu réalises que tu es dans l’attente, une belle ressource est de transformer tes attentes en objectifs.  De cette façon, tu te places en mode action et les probabilités que tu atteignes ton objectif sont augmentées de façon considérable.  

Vois ta pensée est comme un flocon de neige.  Il est seul au début, mais au fur et à mesure qu’il y en a, ils se collent entre eux pour former une grosse boule. 

La joie de vivre est importante pour avoir une bonne hygiène mentale. En effet, en cas de difficulté, dédramatiser la situation peut déjà t’aider à aller mieux. Cela rend plus réceptif. Cela fait de la place aux :  

  • reconnaissance ; 
  • gratitude ; 
  • syncrhonicité de la vie. 

Ces éléments sont indispensables pour avoir une bonne hygiène de vie. 

Il est aussi primordial d’être soi-même tout en respectant les autres. Pour être toi-même, vise l’harmonie entre ta tête, ton cœur et ton esprit. 

Sois toi-même sans limite. Cesse d’alimenter tes croyances limitantes. Dis-toi que tu as droit à l’abondance, au succès, non seulement sur le plan financier, mais dans toutes les formes.